l’OPT subventionne les radios de Propagande RRB et DJIDO

Dans le Journal Officiel de Nouvelle-Calédonie (JONC) du 9 janvier 2020, on découvre que le conseil d’administration de l’OPT (Office des postes et télécommunications) s’est permis d’accorder à ces deux radios de propagande locale un effacement de dettes incroyablement partisan.

Les citoyens sont en droit de demander des explications claires quant à cette prise de position au caractère politique qui ne devrait en aucun cas venir d’une administration publique supposée neutre et impartiale du moins dans un pays  démocratique.

Ces deux clients de l’OPT ne doivent en aucun cas bénéficier d’avantages financiers tels qu’ils sont révélés dans la dernière publication du journal officiel Nouvelle-Calédonie.

Bien sûr, derrière ces cadeaux injustifiés, que ce soit sur le plan administratif  ou sur le plan commercial, on devine la pression des élus des deux clans principaux de Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes et les loyalistes. Depuis des dizaines d’années, l’argent public est  indûment utilisé et le cas de l’OPT n’est malheureusement pas isolé.

JONC du 09 janvier 2020 :… Article 1er : Concernant les créances antérieures au 1er janvier 2019 de l’association DJIIDO, le conseil d’administration de l’office approuve la remise partielle pour un montant de 54 837 395 F CFP et une admission en non-valeur des créances pour ces quelques un montant de 54 837 395 F CFP. Article 2 : Les créances passées en non-valeur feront l’objet d’un échéancier de paiement réaliste sollicité par l’association et approuvé par l’agent comptable avant la fin du 1er trimestre 2020, ainsi que d’un suivi semestriel devant le conseil d’administration.

…Article 1er : Concernant les créances antérieures au 1er janvier 2019 de l’association « CULTURE ET LOISIRS » (RADIO RYTHME BLEU – RRB), le conseil d’administration de l’office approuve la remise partielle pour un montant de 29 269 837 F CFP et une admission en non-valeur des créances pour un montant de 29 269 836 F CFP. Article 2 : Les créances passées en non-valeur feront l’objet d’un échéancier de paiement réaliste sollicité par l’association et approuvé par l’agent comptable avant la fin du 1er trimestre 2020, ainsi que d’un suivi semestriel devant le conseil d’administration.

Argent public détourné ?

Traduisons bien  en chiffres : le total des remises favorisant les deux radios de propagande est de 84 107 232 f cfp, mais en réalité il convient de rajouter les « créances passées en non-valeur » qui ne seront jamais encaissées par l’OPT et qui représentent un total quasi équivalent de : 84 107 231 F CFP.   Le conseil d’administration de l’OPT, et indirectement le gouvernement e Nouvelle-Calédonie accordent un cadeau totalement injustifiable de 168 214 463 Fr. CFP à deux outils de propagande. 168 millions de francs CFP auraient été les bienvenus pour maintenir les tarifs du réseau de transport en commun TANEO à un niveau acceptable pour les usagers (en particulier les personnes âgées, les handicapés, les demandeurs d’emploi, étudiants…) …

Il n’est pas souhaitable que les élus soient si éloignés des réalités sociales et économiques, et  ils doivent d’abord optimiser leur gestion.

Compte tenu de ces éléments de favoritisme supposé et ou de prise illégale d’intérêts dans cette affaire mettant en cause l’OPT et ses représentants au conseil d’administration, le groupe local Anticor a l’intention de saisir la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Préalablement, le groupe local soumettra au service juridique d’Anticor cette proposition.

2 commentaires sur “l’OPT subventionne les radios de Propagande RRB et DJIDO

  1. Ben il faut bien un contre pouvoir à la radio de propagande d’État financée très facilement par les gros moyen dont il dispose ….

    Donc quelle solution vous préconisez pour conserver un peu de démocratie sur les ondes radio ?

    J'aime

    1. Bonjour, le problème posé concerne le dysfonctionnement de l’OPT, institution dont le rôle concerne les Postes et Télécommunications.
      Cependant,vous avez raison de débattre sur le fonctionnement des aides aux différentes radios qui doivent toutes être traitées sur le même pied d’égalité. Or les 2 radios ici mises en cause ont obtenu un droit de diffusion sur toute la Nouvelle Calédonie, ce qui n’est pas le cas des autres radios, y compris les radios d' »Etat » soit NC 1ère et France Inter. Les radios Océane et NRJ ont un taux d’écoute supérieur sur Nouméa, mais ne sont même pas diffusées sur l’ensemble du Grand Nouméa. Ce commentaire à l’exception de la 1ère ligne n’engage pas Anticor. Cordialement. Thierry Blaisot

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.